Tactile sur point de vente

Le tactile MultiTouch au service de la vente en magasin

Voici deux récentes vidéos-témoignages montrant que les bornes tactiles, et notamment celles à interface MultiTouch, risquent bien d’envahir un grand nombre de points de vente dans un futur proche. Et cela, visiblement pour le plus grand bonheur des vendeurs en magasin.


Comme vous avez pu le voir, la première vidéo concerne les bornes e-commerce multitouch d’Improveeze installées dans un des magasins Milonga.

Quand à la seconde il s’agit d’un retour d’expérience sur les applications MultiTouch ayant gagnées le concours organisé par la SNCF il y a plus d’un an maintenant.

Dans les deux cas, le constat a l’air évident : les bornes interactive tactiles MultiTouch séduisent aussi bien les clients que les vendeurs eux-mêmes. Après la démocratisation du tactile dans nos poches avec les mobiles, dans nos maisons avec les tablettes, voilà donc une excellent nouvelle pour la démocratisation du tactile sur point de vente 🙂

A ce sujet je profite d’ailleurs de l’occasion pour vous faire part de la création d’un nouveau blog , Connected Store, sur lequel vous pourrez retrouver ces deux vidéos-témoignages (lire ici et ). Ce dernier traite notamment des divers dispositifs tactiles installés en magasin, mais pas seulement. Centré sur l’émergence des magasins connectés , il aborde de façon générale tout ce qui permet aux points de vente d’offrir une expérience interactive innovante et connectée à leurs clients en magasin. Et devinez qui est-ce qui anime ce blog ? 😉

A propos de l auteur : Improveeze

Créé en 2008 par Mickael DURAND, le blog Génération Tactile est édité depuis mi-2012 par Improveeze, spécialiste des solutions d'aide à la vente sur tablettes tactiles et autres écrans MultiTouch (tables, vitrines, bornes,...). Aussi, seul ce dernier est responsable des propos tenus sur les billets portant son nom dans le champ auteur. A noter que Mickael, qui a également rejoint la société Improveeze, est toujours l'un des principaux auteurs du blog.

4 Comments

  1. Le tactile MultiTouch au service de la vente en magasin – http://www.generation-tactile.com/tactil

  2. gotactile

    RT @GenTactile: Le tactile MultiTouch au service de la vente en magasin – http://www.generation-tactile.com/tactil

  3. « Tudjiou » comme dirait Prunel dans Lagaffe.
    En 2011 entendre les gens s’extasier de la continuité de services entre le catalogue online et offline… buuuuuuuu! Je frissonne.
    Arrêtez de bosser avec des ânes.
    Arrêtez de vous laisser enfler par des commerciaux ou par des développeur plus fainéants qu’incapables.
    Je suis abasourdi.

    Improveeze, je suis intéressé par la vision juste.
    Je reste sceptique quand à l’ergo et le graphisme.
    Je trouve les interfaces un peu brouillons et le mélange des paradigmes gestuels m’embrouillent.
    Je trouve les interfaces complexes et confuses en terme de gestuelle, d’expérience (un peu de dragn’drop, un peu de slide… un peu de sélection avec rotation… il y a un peu de tout le vocabulaire tactile sans grande homogénéité.
    C’est vraiment la sensation que j’ai à chaque fois que je regarde une démo des produits improveeze…
    ça manque de recul sur le système de signes (gestes) mis en place dans les interfaces.
    On se croirait dans une démo sur le multitouch, pas dans une appli…

    Quand aux interfaces sncf… arghhhh … le coups des bulles qu’on manipule… C’est quoi cette idée débilitante ?
    Cette interface molle graphiquement avec ces dégradés de mauve… Toutes les tendances graphiques dans une seule interface encore… C’est une démo de la suite CS?
    La profusion ne donne pas un sentiment de richesse. ça fait vomir plus vite, c’est tout.

    Y a pas de travail d’auteur, juste des amalgames graphiques et interactifs…
    Zut…
    Et puis ce jargon commercial vomitif. (la Dehlinger…. de la balle! Le principe de Peter ne la guette plus)
    Tous plus mauvais les uns que les autres… (y a que Maxence que je trouve bien à l’image…
    Sauf le coups du CNRS pour les IHM…
    Je pense que le vocabulaire tactile montré est trop complexe, j’ai du mal à sentir l’homogénéité… ça manque un peu de maturité à mon goût.
    ça me fait mal de dire ça, mais regardez un peu le boulot d’Apple.. ça calme.
    C’est simple, propre, cohérent et en plus c’est efficace.

    Bon…
    ou alors les monteurs des sujets sont vraiment mauvais et/ou les réals à la ramasse.

    « Tudjiou……. »

    ça va pas aider les gens ça…
    Et non, je ne suis pas un Troll

  4. Salut mrbbp, merci pour tes retours, ils sont pertinents comme toujours. ça fait avancer.

    Premier point, le cross canal. Tu es abasourdi par le fait qu’en 2011 on parle de cela, je te comprend ça peut paraître étonnant, mais c’est tout simplement la réalité. Aujourd’hui beaucoup d’entreprises en ont compris les enjeux, mais quasiment aucune n’a réussi à passer le cap. Les problématiques liées à cela vont bien plus loin qu’on ne peut l’imaginer pour ces structures aux process hyper lourds (logistique, migration des catalogues, présenter l’offre de manière cohérente etc…). C’est un travail de longue haleine.

    L’homogénéité : C’est en effet un défi de taille. Notre application est utilisable en utilisant uniquement le slide et le touch, par soucis d’accessibilité. Les ‘tricks’ multi touch sont destinés aux vendeurs qui sont la cible principale de cette V1. Elle n’a justement pas des allures de démonstrations multi-touch, on s’est centré utilisabilité avec des parcours simplifiés.

    Tu mentionnes la maturité d’Apple qui est incontestable, ce n’est pas pour rien que beaucoup de grands les copient sans broncher. Qui peut utiliser un produit Apple en étant totalement étranger aux interactions tactiles ? (même si on est tous d’accord sur l’efficacité et la simplicité d’utilisation de leurs produits). Chacun apprivoise son iPhone après quelques jours de manipulation, utilise celui des copains, se construit une culture et s’investit très personnellement dans le produit.

    Un écran libre service ne peut pas se permettre cette barrière, ces quelques jours voir quelques heures qu’Apple peut s’offrir. L’investissement personnel est minime. Si après 20 secondes, l’utilisateur n’est pas à l’aise, il abandonne sa démarche. La différence est de taille. Une piste intéressante pourrait être de capitaliser sur tout le travail d’évangélisation réalisé par Apple ! Mais dans ce cas, tout ce que fera Apple sera la norme. Bien ? pas bien ? sujet complexe et philosophique autour duquel on pourra débattre ultérieurement.

    Comme tu le mentionnes à la fin, le montage de ces vidéos ne donne pas une bonne vision globale de l’utilisation. Ils tournent volontairement ça en démos pour en mettre « plein la vue ». Les gens aiment ça, et peu de personne se soucient de l’utilisateur comme tu le fais et comme nous le faisons. Or c’est bien le coeur du travail.

    au plaisir de te lire !
    Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *